Conclusion

Précédent

Conclusion

     Finalement, l'animation crée au début du XIXème a subi une grande évolution : non pas artistique, mais technique. Elle commence avec les jouets optiques, puis plusieurs techniques conçues utilisant du papier, des feuilles de plastique, ... c'est-à-dire des matériaux. Puis de nos jours (et depuis quelques années déjà), toutes ces techniques disons manuelles ont été remplacé par les outils informatiques et nous voilà avec de la 2D et de la 3D assistée par ordinateur. La différence entre ces deux formes d'animation n'est pas énorme : pour résumer la 3D est de la 2D avec un aspect de profondeur. Pourtant les animations en images de synthèse semblent connaître un succès grandissant depuis peu et bien que le dessin animé reste en tête parmi les préférences des gens, il semblerait que les avis soit de plus en plus partagés. En réalité, une certaine "génération" (notre génération comprise) préfèrent l'animation 2D pour des raisons de nostalgie (ce fameux retour en enfance) ainsi que pour l'originalité artistique qui ne peut être rendue qu'avec une animation 2D (les animés japonais par exemple) et pour les sentiments procurés par le dessin animé beaucoup plus forts que ceux procurés par la 3D. Mais plus les années passent et plus les sorties d'animation 2D se font rares, remplacées par celles en 3D au cinéma et sur le petit écran. Les films d'animation en 3D vont-ils finir par prendre la place numéro 1 dans le coeur des adultes et des enfants ? Réponse dans quelques années.


                                                                     Le nouveau Mickey Mouse : en images de synthèse


Sources
Accueil

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site